Comité étudiant

Marina Kabo

Membre de l’Association des Juristes Sénégalaises (AJS) depuis 2015, Marina Kabo a assuré diverses tâches comme celle de bénévole, de consultante juridique et est actuellement chargée de Projet à l’AJS. Elle est aussi membre du Forum Social Sénégalais et du Réseau Migration et développement. Elle a participé à plusieurs programmes de formation comme le programme leadership politique de la Fondation Ebert en 2016 et le programme de lutte contre la corruption de l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (UNITAR) 2018/2019 et à plusieurs formations sur les droits des femmes et des migrants. En plus d’être titulaire d’un Master en droit des migrations, elle est doctorante à l’Université Cheikh Anta DIOP de DAKAR. Ses recherches portent sur la problématique des enfants en situation de mobilité. Elle est très engagée dans la vie associative. Elle est actuellement la coordonnatrice du Collectif Dafadoy contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Un collectif créé récemment à l’initiative des jeunes et femmes issus de différentes plateformes et des organisations de la société civile.

Moussa Kor

Juriste de formation, titulaire d’un master en Droits de l’Homme, Action Humanitaire, Mines et Énergies, auprès de l’Institut des droits de l’homme et de la paix (IDHP) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Moussa Kor est assistant de projet auprès du Centre de recherche et d’action sur les droits économiques, sociaux et culturels (CRADESC), basé au Sénégal. Il est également chercheur rattaché au programme « Justiciabilité des droits économiques, sociaux et culturels ». Ses recherches portent essentiellement sur les droits de l’homme, la gestion des ressources pétrolière et gazière, le contentieux environnement.

Iyane Gaye

Titulaire d’une maîtrise en droit international et politique internationale obtenue à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Iyane Gaye est aussi titulaire d’une maîtrise en droit des affaires obtenue à Dakar en 2013. Iyane a rejoint l’UQAM en 2018 pour approfondir ses connaissances dans les champs du droit international et de la politique internationale. Au cours de son cheminement dans cette université, il a été représentant des étudiants au sein de l’association facultaire étudiante. Il a aussi suivi un semestre en Côte d’Ivoire portant en partie sur « Les migrations, conflits et sociétés » qui lui a permis de partager des connaissances avec des étudiant.e.s, professeur.e.s et chercheur.e.s venant de différents pays d’Afrique. Iyane est membre de l’OMIRAS et aussi membre fondateur de l’Association des étudiants sénégalais de Montréal. Il travaille actuellement dans l’administration publique du Québec.

Jean Aristide Bonkoungou

Ayant effectué ses études antérieures de droit, au Burkina Faso, à l’Institut Polytechnique privé Shalom (IPS) et à l’Institut Supérieur de Droit International et des droits de l’Homme (ISDIH), Jean Aristide Bonkoungou est actuellement en fin de cycle de master de droit international, à l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement de Genève. Il manifeste un intérêt particulier pour le droit international public, les droits de l’homme et le droit international de la migration.

Madoussou Fofana

Madoussou Fofana est une juriste politologue originaire de la Côte d’Ivoire. Depuis sa plus tendre enfance elle s’est engagée dans plusieurs associations à but non lucratif œuvrant dans des domaines tels que les inégalités sociales, la lutte pour la protection des enfants ect …Passionnée par le droit , c’est tout naturellement qu’elle choisit de faire des études supérieurs en droit judiciaire. C’est durant ces années d’études qu’elle se découvrira une seconde passion, cette fois pour les sciences politiques. Après son master en droit , elle ira en faire un autre en sciences politiques avec une concentration sur les relations internationales et la lutte contre les crimes transnationaux. Chargée de communication, chargée d’appui au pôle développement, coordinatrice de projet et aujourd’hui candidate au doctorat sciences politiques de l’UQAM , c’est avec un grand plaisir qu’elle vient de rejoindre l’équipe de l’OMIRAS.